Sur la voie quantique


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Sur la voie quantique

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Antoinette Layoun | Paru dans Mieux-Être, Édition Octobre 2018

Sur la voie quantique

À la fin de l’été, saison lors de laquelle la lumière est à son apogée, la roue du temps suit son cours, et l’automne approche doucement. Nous commençons à ressentir les effets des jours qui raccourcissent. Nous devenons de plus en plus en plus témoins de l’ombre qui l’emporte sur la lumière. C’est la période pour rendre grâce aux récoltes et aux fruits de nos labeurs. Oui, avec le passage de l’équinoxe, l’automne, qui se profile à l’horizon, amène un changement de rythme tout naturel!

Étape 1: Acceptez le cycle et les passages
La saison de l’automne a un effet sur notre rythme et notre énergie. Contrairement à l’énergie du printemps et de l’été, son énergie est descendante et nous invite à la douceur pour s’installer «chez soi». Tout ce qui est autour de nous dans cette période nous invite à nous recentrer dans notre «foyer intérieur».

Le terme «équinoxe» vient du latin aequinoctium, qui relie aequius (égal) et nox (nuit). Avec l’équinoxe d’automne, nous retrouvons l’équilibre entre la durée du jour et celle de la nuit, et aussi entre le haut (le monde des vivants) et le bas (le monde des morts). L’équinoxe d’automne est associé à l’élément eau, qui symbolise le psychisme: les eaux de l’inconscient qui nous ramènent dans la profondeur de l’affectivité et des émotions lors des grands passages.

Sur la voie quantique, l’équinoxe nous invite à accepter notre lumière, sans renier notre ombre. C’est le moment idéal pour nous déposer, pour reconnaître, réunir et harmoniser toutes les dimensions de notre être. C’est l’environnement nécessaire pour nous initier à traverser les nuits sombres, à percer les couches du subconscient et à descendre dans ses abysses. C’est une invitation à attendre paisiblement dans le silence propice à la méditation, tout comme la graine tombée en terre à l’automne et qui commence à germer en se décomposant dans l’ombre.

Étape 2: Offrez-vous le temps de méditer et de nettoyer votre subconscient
Durant cette période, prenez le temps d’aller marcher dans la nature. C’est un environnement exceptionnel qui incite à l’intériorisation. Avec le changement des couleurs et les odeurs de l’automne, tout nous invite à cette rencontre avec notre âme. C’est aussi l’occasion de laisser aller ce qui nous limite, nous retient à un passé qui n’est plus. C’est une période qui nous pousse à faire du ménage dans notre vie et à changer les vieilles habitudes. C’est le temps du changement et de l’équilibre.

En nous incitant à quitter l’action extérieure et à se déposer intérieurement, la méditation est une pratique qui nous amène à transcender (ou dépasser) les turbulences de la pensée. C’est comme un «nettoyeur à pression» pour l’âme: la méditation déloge la saleté et la crasse accumulées dans notre conscience, révélant le champ non contaminé de la présence pure. À mesure que l’esprit se pose, lorsque notre attention se dirige vers des niveaux plus calmes de la conscience, les «bandes» subconscientes que nous jouons en boucle depuis des années perdent de leur emprise. Tout comme les feuilles de l’automne qui tombent, nous voilà prêt à laisser aller, maintenant, certaines des croyances qui nous retiennent.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com