J'ai faim ! Mieux comprendre ce dont le corps a besoin


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
J'ai faim ! Mieux comprendre ce dont le corps a besoin

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Lise Bourbeau | Paru dans Mieux-Être, Édition Décembre 2018

J'ai faim ! Mieux comprendre ce dont le corps a besoin

Vous êtes certain d’avoir faim ?
- Pour vous assurer de fournir à votre corps ce dont il a besoin, posez-vous les questions suivantes :
- Que me disent mes papilles gustatives ?
- Ai-je envie de quelque chose de chaud ou de froid ?
- Est-ce que je penche pour un aliment dur ou plutôt mou ?
- Ai-je davantage envie de sucré ou de non sucré ?

Comment savoir si vous avez réellement faim ?
Lorsque vous sentez la faim, votre corps attire votre attention, à sa façon, grâce à différents bruits ou sensations. En devenant plus alerte, vous saurez rapidement quels sont vos signaux personnels pour détecter une vraie faim. Ces signaux varient d’une personne à une autre, et vous n’avez pas à vous inquiéter, car votre corps est tellement parfait qu’il sait exactement quand il a faim et ce dont il a besoin. Si vous « pensez » avoir faim, c’est un signe évident que vous n’avez pas faim. C’est un peu comme si vous demandiez à quelqu’un s’il a mal au dos et qu’il vous répondait : « Je pense que j’ai mal ». Devant ce genre de réponse, vous pourriez logiquement déduire qu’il n’a pas vraiment mal.

Faites-vous confiance à votre corps quand vient le temps qu’il vous avertisse qu’il a besoin d’éliminer ? Êtes-vous obligé de lui rappeler quand il vous faut transpirer ou comment guérir et cicatriser une plaie ? Il en est ainsi pour toutes les fonctions du corps. En effet, le corps est la machine la plus sophistiquée du monde, et surtout, elle est dotée de sa propre intelligence. Vous n’avez donc pas besoin de décider pour votre corps quand il a faim.

Lorsque vous êtes sûr d’avoir faim, et pour vous assurer de fournir à votre corps uniquement ce dont il a besoin, posez-vous les questions dans l’encadré. Avec un peu de pratique, vous serez agréablement surpris de constater la vitesse à laquelle vous pouvez vous poser ces questions et la rapidité à laquelle vous pouvez y répondre. Ainsi, si vous recevez comme message « quelque chose de chaud, de mou et de non sucré », il sera plus facile pour vous de faire un choix éclairé et de répondre à votre besoin : un potage, des pâtes, du riz ou encore des légumes cuits ? La décision vous appartient.

J’attire votre attention sur le fait qu’il est faux de croire que, lorsque vous avez faim, vous pourriez manger n’importe quoi. Plusieurs parents le répètent à leurs enfants quand ceux-ci disent qu’ils ont faim mais qu’ils ne veulent pas manger ce que leur maman a préparé. Avoir faim signifie que le corps réclame un ou plusieurs des éléments nutritifs indispensables à son bon fonctionnement. Si vous lui donnez un élément dont il n’a pas besoin, votre corps continuera de demander ce qu’il n’a pas obtenu.

Article suivant

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com