J'ai faim ! Mieux comprendre ce dont le corps a besoin


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
J'ai faim ! Mieux comprendre ce dont le corps a besoin

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Lise Bourbeau | Paru dans Mieux-Être, Édition Décembre 2018

J'ai faim ! Mieux comprendre ce dont le corps a besoin

Il se peut que vous vous nourrissiez exclusivement de bons aliments, mais êtes-vous certain de donner à votre corps ce dont il a besoin, au moment où il en a besoin ?

Pour le savoir, prenez quelques secondes avant de boire ou de manger pour vous demander : « Ai-je vraiment besoin de ça maintenant ? » Dans les premiers temps, il est presque certain que vous ne saurez y répondre de façon adéquate. Nous sommes tellement habitué à nous faire croire plein de choses qu’il est très facile de nous dire : « Oui, oui, j’ai vraiment envie de ce gâteau maintenant. »

La différence entre un besoin et un désir
Prenons quelques instants pour faire cette différence. Il nous arrive beaucoup plus souvent de désirer quelque chose qui ne répond pas réellement aux besoins de notre corps que de rechercher ce qui y répond vraiment. Supposons que vous soyez à la maison et que vous savez que de délicieux petits chocolats sont cachés dans un tiroir. À la simple pensée de ces chocolats, l’eau vous vient à la bouche. Il se peut que vous en ayez besoin. Pour le savoir, posez-vous la question suivante : « S’il n’y en avait pas eu dans le tiroir, est-ce que j’aurais pensé au chocolat ? » Si vous répondez spontanément : « Oui », et que vous êtes même prêt à aller n’importe où pour vous en procurer, il est fort probable que vous en ayez réellement besoin.

Un autre moyen de reconnaître si cette envie répond à un besoin est d’attendre au moins une demi-heure ; si, au bout de cette période, vous avez oublié ce que vous désiriez, alors, ce n’était qu’une passade. Mais si la pensée persiste, c’est signe que vous avez besoin de satisfaire votre envie.

Cependant, ce besoin est-il physique ou psychologique ? Pour le savoir, vérifiez au préalable si vous avez vraiment faim, car avoir envie de manger et avoir faim sont deux choses différentes. Si vous êtes sorti de table il y a à peine une heure, vous n’avez pas vraiment faim. C’est seulement une attirance pour le chocolat qui est présente, et il est fort probable que cette « gourmandise » servira à remplir un manque sur le plan psychologique, tel qu’un besoin d’être entouré, récompensé, rassuré, reconnu, ou autre chose. Si tel est le cas, mangez le chocolat, même si ce n’est pas une nécessité pour votre corps. Quoi qu’il en soit, vous pourrez vous sentir reconnaissant envers vous-même d’avoir pris conscience de votre besoin psychologique du moment. Vous vous rendrez compte que, lorsque vous ingérez un aliment ou un liquide, il est plus facile d’arrêter d’en consommer si vous prenez conscience que c’est fort probablement autre chose dont vous avez vraiment besoin. Peu à peu, vous trouverez un autre moyen de remplir ce besoin.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com