La puissance du vide


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
La puissance du vide

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Mériane Labrie, alias Madame Labriski | Paru dans Mieux-Être, Édition Décembre 2018

La puissance du vide

Le vide est puissant. Il est vrai. Il ne cache rien. Il est là. Il est là, avec nous. Il présente un moment où tout est possible. Un moment à saisir pour aller encore plus loin. Un instant pour décider d’évoluer. Vous n’aviez jamais vu le vide ainsi ? Alors, pourquoi pensez-vous que le vide fait peur ?

Voir le vide autrement
Le vide fait peur parce qu’il présente un moment de prise de décision. Il est l’incarnation d’un instant où tout devient possible. Le vide permet de remettre des choses en place. Il nous permet, parfois, de décider de changer de chemin ou, au contraire, de confirmer que ce que nous faisons est en ligne directe avec ce qui nous rend heureux. Mais… il y a quelque chose d’effrayant dans le concept de l’évolution. Pourquoi ? Sûrement parce qu’il évoque le changement. Le changement présente l’inconnu, et ce qu’on ne connaît pas nous fait peur. Pourtant… le vide est précieux parce qu’il nous permet de nous connecter à nous-même. La magie est que notre nous-même sait exactement ce qui est bon pour nous. C’est pour ça qu’il est précieux, le silence du vide.

Pourquoi se connecter à soi-même ? Pour aller chercher des réponses. Pour se détendre. Pour faire une pause du brouhaha quotidien et se rebrancher. Toutes les réponses sont en nous. Pour entendre ce que notre petite voix intérieure a à nous dire, il faut simplement tendre l’oreille.

Cette saison, je vis une grande joie : la sortie de mon deuxième « opus » culinaire. S’agit-il de la suite du livre jaune Ces galettes dont tout le monde parle ? Non ! Ce livre permet de faire évoluer les possibilités que nous offre la purée de dattes. Avec ce deuxième livre corail Bye bye, sucre raffiné, bonjour, purée de dattes !, on brise les conventions culinaires et on montre qu’on peut vraiment bouder, plus que jamais, le sucre raffiné. Je vous parle de ça parce que c’est dans le silence absolu que j’ai mis au monde ces nouvelles recettes. J’ai essayé de créer au son de mes musiques préférées sur ma liste, mais c’était impossible. J’avais besoin du vide. Du silence total. J’étais branchée sur une seule chose : ma petite voix intérieure. C’est d’ailleurs elle qui m’a dit, un matin du mois de février 2018, que je devais écrire un deuxième livre qui sortirait juste à temps pour les Fêtes. Le défi était grand. Ça faisait peur. Dans le calme, les idées sont venues. Des idées pour faire évoluer l’alimentation des Québécois, des recettes rafraîchissantes et faciles à faire. Des idées culinaires inédites qui ont la joyeuse ambition de contribuer à améliorer la santé des Québécois et du reste du monde.

Comme on se dirige vers le temps des Fêtes, je vous propose une recette (tirée de mon nouveau livre), un accompagnement juste assez acidulé et sucré (à la purée de dattes) pour vous permettre de voir la vie de façon écarlate. Ha ! ha ! Il s’agit de ma sauce aux canneberges pour manger avec de la dinde, du porc ou, encore, à la cuillère : la Faquentouka. À votre cuillère en bois !


Article suivant

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com