Démystifier, l'acupuncture


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Démystifier, l'acupuncture

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Mylène Garon-Labrecquei | Paru dans Mieux-Être, Édition Février 2019

Démystifier, l'acupuncture

Les méridiens Pour illustrer ce paragraphe, l’auteure a envoyé un exemple de photo et mentionne ceci: «Je vous envoie une photo en pièce jointe que j'ai eue gratuitement, libre de droit, pour illustrer ce dont je parle. Si vous trouvez quelque chose d’équivalent, ça serait super, et s’il y en a qui montre tout le corps, c’est encore mieux.»

L’énergie qui circule dans notre corps doit voyager par l’entremise de canaux. On les appelle les méridiens. Ils forment un système complexe par lequel toutes les structures du corps peuvent être alimentées en énergie yin et yang. Dans la vision occidentale du corps, rien ne s’apparente à ces trajets, pas même les nerfs, les artères, les os ou les muscles. Il y a 12 systèmes méridiens, aussi appelés Jing Mai. Ils sont reliés, selon leur trajet, à un organe (yin) particulier, qui sera couplé avec un viscère (yang) correspondant. Ils sont soit associés aux membres supérieurs, soit aux membres inférieurs, toujours en étant yin ou yang dans le corps. C’est grâce à eux que chaque structure du corps, comme la peau, les os, le cerveau, les muscles, etc. sont bien alimentés. Lorsqu’un problème fait surface, selon l’endroit des symptômes ressentis ou le trajet impliqué, il est possible de reconnaître le méridien concerné.

Il y a aussi 8 méridiens «curieux» ou dits «extraordinaires»; ils empruntent parfois une partie du trajet des méridiens principaux, mais, contrairement à ces derniers, ils ne sont pas associés à un viscère en particulier. Par contre, ils prennent tous leur source dans l’organe du rein; ils sont donc en lien avec les essences du ciel antérieur du corps. Le rein est à la racine de tout le fonctionnement du système méridien, car c’est de là que vient notre bagage héréditaire, notre constitution fondamentale en tant qu’individu, c’est le ciel antérieur. Par leur point d’ouverture, les méridiens permettent d’aller au plus profond de l’être pour régler les déséquilibres. C’est le lien entre le Qi (énergie) du ciel antérieur et le Qi du ciel postérieur, qui désigne les énergies acquises, entre autres, par l’air et la nourriture. Ces méridiens jouent le rôle de «réservoirs d’énergie», ce qui signifie qu’ils entreposent l’énergie en surplus pour la rendre lorsque le niveau d’énergie des méridiens principaux sera plus bas.

Les cinq éléments
Cette explication serait incomplète si nous n’abordions pas le volet des cinq éléments. L’acupuncteur peut émettre une opinion énergétique en questionnant, en observant et en palpant le patient, lors d’une rencontre. Il utilisera alors les points d’acupuncture situés sur les méridiens appropriés pour rétablir les excès ou les déficiences dans le système énergétique et, ainsi, aider le patient à retrouver son équilibre. Les points peuvent être sensibles au toucher; c’est souvent la confirmation d’un déséquilibre interne. La stimulation des points d’acupuncture permet de déclencher un processus d’autoguérison du corps, en rétablissant adéquatement la circulation énergétique. Lorsque la circulation énergétique est optimale, les chances que le patient reste en santé sont élevées; c'est pour cette raison que l’on dit de l’acupuncture que c’est aussi une médecine préventive, et pas seulement curative.

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com