Démystifier, l'acupuncture


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Démystifier, l'acupuncture

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Mylène Garon-Labrecquei | Paru dans Mieux-Être, Édition Février 2019

Démystifier, l'acupuncture

Tout le monde a déjà entendu parler de l’acupuncture à un moment ou à un autre, mais sait-on vraiment ce dont il s’agit, et comment fonctionne cette médecine alternative? Peu importe pourquoi on y a recours, en prévention ou en guérison, il est merveilleux de découvrir le pouvoir d’autoguérison du corps grâce à l’acupuncture. Démystifions le tout!

L’acupuncture est l’une des cinq branches de la médecine chinoise. C’est une pratique millénaire dont les bienfaits ont maintes fois été prouvés par des études scientifiques. Il est bon de savoir que les acupuncteurs sont régis, depuis 1995, par l’Ordre des Acupuncteurs du Québec, dont le rôle est de protéger le public. L’Organisation mondiale de la Santé reconnaît également, depuis 2002, plus de 25 maladies, conditions et symptômes pour lesquels les traitements d’acupuncture se sont avérés efficaces.1

Commençons avec la théorie du yin et du yang sur laquelle tout repose. Un petit survol de ces concepts est nécessaire pour comprendre le fonctionnement de l’acupuncture. Le yin et le yang sont des éléments en opposition, mais interdépendants. Le yin fait référence à la matière, à une énergie plus matérielle et plus lourde que le yang, qui, lui, est plutôt volatil, actif, et qui représente l’activation de la transformation. L’opposition est claire; par contre, ils sont en équilibre dynamique constant. Prenons, par exemple, la nuit et le jour: à mesure que le yin diminue, à l’instar de la nuit qui avance, le yang grandit petit à petit, comme le jour prend place. Il ne pourrait y avoir de jour si la nuit n’existait pas et vice versa. Le yin et le yang se transforment l’un dans l’autre, ils ont besoin de chacun pour exister, ils sont dépendants. Il est dit dans le Su Wen au chapitre Yin Yang Ying Xiang Da Lun que «la racine du yang est dans le yin; la racine du yin est dans le yang».2 Si ce concept est appliqué à tous les phénomènes naturels et les substances, il y a effectivement le yin yang partout. Dans le corps humain, les organes vitaux et les substances sont yin, et les fonctions vitales sont plutôt yang; c’est le processus de vie.

Qu’arrive-t-il lorsqu’il y a déséquilibre?
Ce concept nous permet de percevoir la relation de l’être humain avec la nature et l’univers. L’homme est soumis aux mêmes forces yin yang que son environnement. La saison froide (yin) arrivée, l’organisme sera influencé par le yin dominant. On devra trouver des façons d’aller chercher un peu de yang dans notre corps en buvant une tisane aux épices chaudes ou en favorisant les mets chauds.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com