Vivre en yoga par la pleine conscience


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Vivre en yoga par la pleine conscience

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

Par Sophie ­Bienvenue | Paru dans Mieux-Être, Édition Avril 2019

Vivre en yoga par la pleine conscience

Le yoga gagne en popularité depuis quelques années. En Occident, il est surtout représenté par la pratique des postures (asanas) que l’on enchaîne, ce qui permet de tonifier les muscles et d’assouplir les articulations. Pourtant, le yoga est bien plus que de simples exercices physiques; c’est un mode de vie auquel on adhère afin d’en ressentir les innombrables bienfaits au quotidien. Et ça commence dès le réveil, lorsque vous prenez conscience de votre respiration… Aussi simple que ça!

Vivre en pleine conscience ou en présence à soi… Voilà un précepte du mode de vie yogique, qui prend davantage de place dans notre société d’aujourd’hui. Comment inclure de saines habitudes dans sa routine de vie? Et si vous pouviez le mettre en pratique dès maintenant?

Pour ce faire, vous n’avez rien de spécial à vous procurer; vous aurez seulement besoin d’une bonne dose d’attention pour rester dans le moment présent, de volonté, de patience et, bien sûr, de discipline.

L’esprit attentif
À peine les yeux ouverts, déjà vous prenez conscience du souffle. Restez au lit quelques secondes pour inspirer profondément et expirer longuement en sentant la détente se propager dans votre corps tout entier. Idéalement, répétez cet exercice au moins trois fois! L’idée est de prendre le pouls de votre état d’esprit. Qu’est-ce qui vous habite à cet instant précis? Quels sont les pensées et les mots qui vous viennent en tête? Observer simplement, sans jugement face à soi, c’est la clé. Des pensées négatives vous assaillent? Prenez le temps de les accueillir. Puis, lors d’une prochaine respiration, vous les laissez aller à l’expiration. Vous créez ici de l’espace, permettant la réceptivité d’une pensée positive à la prochaine inspiration. L’esprit est un muscle qui se travaille de la même manière que les biceps ou les abdominaux. Il faut du temps, de la pratique et de la patience pour favoriser la pensée créatrice et positive en soi. Par la pratique de la pleine conscience, vous serez davantage à l’écoute de votre baromètre intérieur. Lorsqu’une pensée ou une parole néfaste se présentera, vous pourrez dès lors mettre en application, à tout moment et en tout lieu, l’exercice des respirations pour chasser les soucis du quotidien.

Déguster chaque bouchée
On ne le dira jamais assez, le premier repas est le plus important de la journée! Et si vous preniez le temps de savourer chaque déjeuner comme si c’était le dernier. Imaginez si on vous enlevait la capacité de goûter… la vie serait sans doute un peu fade. Qu’à cela ne tienne! Prenez le temps de ralentir et de mâcher en pleine présence chaque bouchée pour sentir les textures et l’explosion de saveurs sur vos papilles gustatives. Humm… un délice! On dit que le corps peut mettre jusqu’à 20 minutes pour enregistrer qu’il n’a plus faim. Prenez le temps de sonder votre appétit. Avez-vous encore faim? Pratiquer la nutrition attentive est un art en soi qui nécessite de ne faire qu’une seule chose à la fois: manger. Un proverbe zen exprime bien cette pensée: «Lorsque vous mangez, mangez. Lorsque vous marchez, marchez.» -Pas de lecture, de télévision ou d’autres tâches pouvant distraire votre concentration du moment présent. À bas le multitâche! -Votre rituel du matin est une occasion renouvelée de pratiquer le yoga en toute simplicité, en profitant d’un copieux repas. Vous ne voulez surtout pas manquer ça!

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com