L'éco herboristerie, ou l'art de prendre soin de la planète en prenant soin de soi !


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
L'éco herboristerie, ou l'art de prendre soin de la planète en prenant soin de soi !

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

L'éco herboristerie, ou l'art de prendre soin de la planète en prenant soin de soi !

Savez-vous qu’il est possible de se remettre en forme, de prendre soin de soi avec les plantes médicinales, et ce, tout en prenant soin de la planète ? Depuis la nuit des temps, l’écologie fait partie de l’herboristerie. Pour nous qui œuvrons dans ce domaine, ce n’est pas un fait nouveau mis à la mode pour être au goût du jour.

L’herboriste soigne avec des plantes qui poussent, le plus possible, près de chez lui. Sa première préoccupation est de pouvoir facilement s’approvisionner mais aussi de pouvoir contrôler la qualité. Ce point est primordial, car c’est cette qualité qui permet d’obtenir l’efficacité désirée afin de pouvoir apporter un mieux-être à la personne qui en a besoin.

Pour avoir une bonne qualité de produits, il faut tenir compte de plusieurs points : avoir la bonne variété de plante, que celle-ci ait poussé dans un sol sain à l’état sauvage ou soit cultivée de façon écologique sans produit qui tue la vie, qu’elle soit cueillie juste au bon moment par une cueillette sélective et respectueuse et que sa transformation soit faite dans les règles de l’art et avec des produits nobles, biologiques et sécuritaires pour la santé (miel, vinaigre, divers types d’alcool, eau pure, etc.). Une fois les produits de base concoctés, on peut ensuite faire des mélanges adaptés aux besoins de chacun.

Mettez-vous au défi
Pour la prochaine saison, je vous invite à faire un petit jeu, soit de laisser une chance à la nature et de la découvrir sous un nouveau jour ! Plutôt que de mettre des produits chimiques pour désherber jardins, pelouses et platebandes, ou encore d’arracher des plantes « indésirables » pour les mettre au compost, prenez le temps de découvrir les plantes qui poussent dans votre environnement et de savoir si elles sont médicinales ou comestibles.

Je suis certaine que vous en découvrirez beaucoup plus que vous ne pourriez le penser ! Choisissez-en un certain nombre et apprenez à les connaître. Osez les récolter et expérimenter avec elles. Laissez pissenlit, plantain, bourse-à-pasteur, lierre terrestre, trèfle rouge, etc., pousser parmi les plantes de vos platebandes, dans vos jardins ou sur vos pelouses. Vous verrez, cela ne portera pas atteinte à la beauté de l’ensemble. Cela apportera peut-être même de la vigueur aux autres plantes. Le moment venu, récoltez ces plantes et commencez à les utiliser pour prendre soin de vous.

Un savoir précieux
En bon herboriste, on prendra soin de ne jamais mettre en péril les ressources, de récolter uniquement les quantités que l’on prévoit avoir besoin afin de ne pas gaspiller notre temps, les plantes mais aussi les autres produits connexes utilisés pour transformer et conserver les plantes.

Prec

PARTENAIRES

Partenaire
Partenaire
Lexis Media

7750, boulevard Cousineau, bureau 103, Saint-Hubert (Québec) J3Z 0C8

Gouvernement du Canada
© 2019 - Tous droits réservés - Lexis Média inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com