PSORIASIS - solutions & guérison

Santé naturelle

Plutôt dérangeantes et parfois gênantes, ces plaques sensibles, rouges et couvertes d’écailles, affectent un grand nombre de gens. Heureusement, toutefois, il existe des solutions naturelles à la portée de tous.

Chez les personnes ayant de nombreuses lésions, il n’est pas rare de constater qu’elles sont frileuses et fatiguées, étant donné l’augmentation du flux sanguin aux endroits affectés, laquelle demande un apport énergétique supplémentaire. Nous parlons ici du psoriasis discoïde, la forme la plus courante de cette affection chronique de la peau. Contrairement aux causes de l’eczéma, qui sont généralement expliquées par une réaction allergique, l’origine du psoriasis porte à confusion, puisqu’il apparaît et disparaît sans raison apparente, n’importe où sur le corps — jambes, bras, dos, cuir chevelu, ongles... — et qu’il peut se déclarer à n’importe quel moment dans la vie.

Une peau affectée génère bien souvent chez les autres des préjugés et des craintes de contracter la maladie, mais le psoriasis n’est aucunement contagieux, puisqu’il est plutôt causé par un renouvellement accéléré des cellules de l’épiderme. Jusqu’ici, son origine demeure mystérieuse, mais on soupçonne qu’elle pourrait être d’ordres génétique, psychologique ou infectieux. De plus, la découverte d’une quantité plus importante de produits chimiques circulant dans le système immunitaire des personnes souffrant de psoriasis porte à croire qu’il s’agirait peut-être d’une maladie auto-immune.

La médecine traditionnelle propose de la médication et des onguents qui ont des effets secondaires non négligeables et qui ne règlent le problème qu’en surface. Afin de guérir le psoriasis de façon définitive, il est préférable, et beaucoup plus efficace à long terme, de traiter la personne dans son unicité et selon son vécu plutôt que de chercher à éliminer uniquement les symptômes. Plusieurs solutions naturelles ayant obtenu d’excellents résultats de guérison existent.

Causes et symptômes
Le psoriasis est une maladie chronique causée par une anomalie de la peau. Chez les personnes atteintes, il se passe deux choses : le corps génère une plus grande quantité de cellules, et ces dernières évoluent plus rapidement ; elles arrivent à la surface de la peau en cinq à six jours plutôt qu’en un mois. Étant encore bien vivantes une fois à la surface, elles s’amalgament aux cellules mortes, causant ainsi des plaques rouges couvertes d’écailles grisâtres ; les gratter peut provoquer des saignements. La peau peut perdre jusqu’à dix fois plus de liquide aux endroits affectés, perdre sa souplesse et fendiller là où elle a besoin de flexibilité (mains, coudes, genoux, pieds...). Ces fissures deviennent alors un terrain propice aux infections.

Si les symptômes réapparaissent en force, il pourrait s’agir d’une réaction à un stress, généré par une situation ou une relation toxique à laquelle on s’est habitué de manière inconsciente. Votre corps vous parle !

Solutions
La peau, qui est un lien entre nous et le monde extérieur, a le pouvoir d’attirer ou de repousser les gens. Évidemment, la confiance en soi et le bien-être sont influencés par l’aspect de la peau. Le psoriasis peut donc causer de l’anxiété, du stress, des inquiétudes, du chagrin… Ces émotions, qui génèrent des réactions chimiques dans le corps, ont des répercussions néfastes sur la peau. Voyez-vous le cercle vicieux ?

Plusieurs solutions existent pour soigner le psoriasis, et retenez que ce qui ne fonctionne pas pour une personne pourrait très bien fonctionner pour une autre. Il est donc important d’explorer plusieurs avenues et d’adopter une attitude positive afin de maximiser vos chances de guérison.

Aromathérapie
Les huiles essentielles soulagent et apaisent en agissant à la fois sur l’épiderme et la sphère psycho-émotionnelle. Le romarin à verbénone, la lavande vraie ou le géranium bourbon, aux propriétés apaisantes, réparatrices et cicatrisantes, sont d’excellents choix.

Fleurs de Bach
Les élixirs floraux aident beaucoup sur le plan émotif, apportant calme, confiance et espoir. On suggère… l’Impatiens, pour combattre le stress, l’irritabilité et le sentiment que la guérison ne va pas assez vite, le Pommier sauvage, pour atténuer un focus excessif sur l’apparence de la peau et un sentiment de dégoût, et l’Ajonc, pour contrer le désespoir d’une guérison.

Gemmothérapie
Les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes contiennent toute la puissance de la future plante. Récoltés avant leur pleine maturité, ils servent à la préparation de macérâts glycérés. Parmi ces puissants concentrés, on trouve le seigle, pour restaurer l’épiderme et le derme, le cèdre, qui limite la phase inflammatoire, et le platane, aux propriétés équilibrantes.

Homéopathie
Les remèdes homéopathiques visent à équilibrer le terrain de l’individu et le fonctionnement de ses différents organes afin d’éviter les récidives. Comme l’homéopathie tient compte de la personne dans sa globalité physique, physiologique et émotionnelle, mieux vaut consulter un homéopathe afin d’obtenir les remèdes appropriés.

Phytothérapie
La calendula est antiseptique, anti-inflammatoire, antimicrobienne et antifongique ; c’est la spécialiste pour les soins de la peau. Efficace dans les cas de maladie chronique ou lors de crises aiguës, cette plante est complète pour soigner les affections dermatologiques puisqu’elle traite autant les symptômes que la cause. La calendula contribue à la régénération des tissus, elle est cicatrisante, en plus de prévenir ou de soigner les infections et de soulager les douleurs, rougeurs et enflures.

Sel de l’Himalaya
Il participe à la guérison de la peau, car il est particulièrement riche en sels minéraux et oligo-éléments : fer, potassium, magnésium, calcium, cuivre, manganèse, phosphore et zinc. Vous pouvez préparer une solution à parts égales d’eau et de sel de l’Himalaya et l’appliquer sur les lésions une fois par jour, en respectant un temps de pause de 30 minutes avant de rincer.

Urée
L’urée est un composé acide naturellement présent dans la peau. C’est un actif précieux qui a démontré une grande efficacité dans les cas de psoriasis. Cet agent hydratant a la capacité de capter l’humidité dans la peau et, quand il est utilisé à plus forte dose, il permet même d’éliminer les peaux mortes ainsi que la superposition de couches kératineuses. L’urée se trouve sous forme de poudre que l’on peut se procurer auprès de fournisseurs de matières premières.

Afin d’accéder à un meilleur bien-être et d’avoir une santé rayonnante, peut-être aurez-vous à changer certaines habitudes dans votre vie, votre alimentation, voire votre façon de penser. Vous êtes la personne la plus importante ! Quoi qu’il en soit, le stress étant la source de bien des maux, vous avez tout intérêt à découvrir vos propres outils afin de vous détendre et d’optimiser vos chances de guérison.

Prévention
Gérer son stress
Le stress pourrait être un déclencheur et un facteur aggravant les poussées de psoriasis. Le yoga, le tai-chi, la sophrologie et la cohérence cardiaque sont de merveilleux outils pour vous aider à mieux gérer votre stress.

Changer son alimentation
C’est connu, l’acidité affaiblit le système immunitaire et augmente l’inflammation. Adoptez une alimentation saine et évitez les aliments acidifiants tels que le café, le sucre, la malbouffe, les produits transformés… Il est bon de savoir que les oméga-3 diminuent l’inflammation et renforcent le système immunitaire. Il n’est pas exclu qu’une crise de psoriasis soit déclenchée par une allergie alimentaire.

Adapter son hygiène
Préférez la douche plutôt que les bains prolongés, qui dessèchent la peau. Le savon d’Alep est un excellent choix puisqu’il rétablit le film hydrolipidique et offre des vertus antiseptiques et adoucissantes. Optez pour des produits de soins de composition naturelle et végétale, sans ingrédients pétrochimiques, perturbateurs endocriniens et parfums.

Sérum spécifique  (psoriasis et eczéma)
Ce soin vise à équilibrer la production des cellules, à préserver l’hydratation de la peau et à apaiser l’inflammation.

  • 45 ml de gel d’aloès
  • 2,5 ml d’urée
  • 2,5 ml d’extrait oléique (macérât) de calendula
  • 1/8 c. à thé de gomme de guar
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

Vaporisez de l’eau distillée sur les cristaux d’urée. Une fois les cristaux dissous, prélevez la quantité nécessaire avec une seringue à sirop. Versez tous les ingrédients dans un flacon de 50 ml, que vous agiterez bien avant l’emploi. Après vous être assuré que votre peau est propre, appliquez le sérum matin et soir sur les lésions. Évitez le visage.

JOHANNE GAGNON
Naturopathe-homéopathe et aromathérapeute
Fondatrice de Joanesens inc. et de l’Académie Joanesens 
www.joanesens.com • Facebook & instagram : joanesens​​​​​​​

Par Johannie Gagnon

À lire aussi

Par ­Dr ­Réjean ­Savoie, F.R.C.S.C et ­Gemma ­Aucoin-Gallant, ­Ph.D.