Se préparer de corps et d'esprit à l'hiver

Herboristerie

On parle fréquemment de renforcer le système immunitaire et de le stimuler. Effectivement, nous pouvons fortifier notre corps et notre être par la prise de suppléments et de plantes. Cependant, créer dans sa vie et en soi un point d’équilibre qui mène à la santé est aussi un aspect important. Pour cela, il faut commencer par se choisir. Prendre conscience que nous avons de la valeur et poser des actions concrètes quotidiennement pour prendre soin de soi sont des étapes essentielles.

La maladie est une des seules façons que beaucoup de gens connaissent pour se donner le droit d’arrêter. Nous n’avons pas besoin de nous rendre là. Choisir de prendre soin de soi et de sa santé est le premier pas afin d’installer les fondements d’une santé vibrante.

Nos pensées et émotions sont d’une importance capitale dans l’établissement d’une bonne immunité. Apprendre à s’apprécier et à s’aimer pour ce que nous sommes, avec nos forces et nos faiblesses, et comprendre que nous sommes parfaits dans notre imperfection au moment présent. Que nous sommes en chemin et qu’à chaque seconde qui passe, notre être se transforme. C’est à vous de décider des pensées et émotions qui vous habitent, de la nourriture que vous ingérez, du mouvement que vous installez dans notre vie. Personne d’autre que vous ne peut le faire : c’est un choix qui vous appartient.

En plus de nos pensées, de notre alimentation et de l’exercice qu’il faut prendre en considération pour atteindre une bonne santé, nous devons essayer d’équilibrer notre vie entre le repos, le travail ainsi que le temps pour soi et les loisirs. Pas facile avec les exigences de la société actuelle et que beaucoup d’entre nous acceptent comme la norme.

Des bienfaits réels
L’important est de commencer à changer quelques habitudes pour tendre vers cet objectif. Si nous désirons y arriver, nous devons commencer quelque part. Croire y parvenir tout d’un coup est illusoire. Pour la majorité des humains, il est plus facile d’y aller une étape à la fois que d’essayer de tout changer en même temps. Comme nous sommes très attachés à nos habitudes, bonnes ou moins bonnes, nous devons nous reconditionner et convaincre notre être des bienfaits réels qu’apporteront ces changements.

Nous pouvons aussi, parallèlement à tout ce que nous installons dans notre vie pour atteindre un point d’équilibre et la santé, prendre des suppléments, herbes et élixirs. Je vais vous parler ici de plantes qui favorisent une bonne immunité et soutiennent le corps dans son travail.

Pour mieux bénéficier des vertus des herbes médicinales, choisir des plantes issues de l’agriculture biologique est primordial.

En infusion : utiliser environ 5 à 10 ml de la plante choisie ou d’un mélange avec 250 ml d’eau. Ne pas ébouillanter ni faire bouillir les plantes, particulièrement les parties délicates comme les feuilles et les fleurs. Déposer les herbes dans l’eau froide et amener doucement à ébullition. Retirer du feu. Laisser ensuite infuser de 10 à 30 minutes.

En concentré liquide, les diluer dans un peu d’eau ou de jus. Pour la posologie, suivre les indications de la compagnie ou d’un herboriste.

- L’ail (Allium sativum) a, avec raison, la réputation de renforcer les défenses du corps. Plante par excellence de la vitalité, elle fortifie le corps. Antibactérien, antifongique, vermifuge, antibiotique modéré sélectif, anticoagulant, l’ail peut réduire la pression sanguine, nettoie le sang, tonifie, stimule. C’est une panacée qui est utilisée pour une panoplie de problèmes, et la liste de ses bienfaits est longue.

- L’ashwagandha ou la withanie (Withania somnifera) est une adaptogène hors pair qui renforce tout l’organisme.

- L’astragale (Astragalus membranaceus) protège le foie, est tonique et adaptogène. De plus, elle tonifie et soutient les surrénales, que le stress affecte grandement. Non recommandé en cas de forte fièvre.

- L’échinacée (Echinacea angustifolia et purpurea) : plante de force et de vitalité par son port robuste et élégant à la fois et son action sur le corps humain, l’échinacée permet de faire face aux infections, virus et bactéries qui nous assaillent. À prendre non pas en prévention, mais bien dans le but de combattre, car elle peut surstimuler le système immunitaire lorsque prise à long terme.

- L’hysope (Hyssopus officinalis) est un tonique pour l’organisme. Utile plus particulièrement pour les systèmes respiratoire, digestif et urinaire.

- La lavande (Lavandula officinalis) est un fortifiant universel. Utile en cas d’inflammation des bronches, de fatigue persistante ou de stress.

- L’ortie (Urtica dioica) est une adaptogène, elle soutient et tonifie tout l’organisme. Riche en fer, elle est très nutritive et reminéralisante.

- Le thym (Thymus vulgaris) renforce le système respiratoire. Ce spécialiste broncho-pulmonaire soutient l’immunité et fluidifie les sécrétions. À prendre pour fortifier durant 3 à 4 semaines ou, s’il y a faiblesse du système respiratoire, pendant 2 à 3 mois.

Ces plantes peuvent être prises en tisane ou en concentré liquide. Elles sont très intéressantes (sauf l’ail) sous forme de décoction, à mettre dans un bain. Elles vous aideront à maintenir une bonne énergie et votre immunité. Outre l’ail et l’échinacée, les autres plantes peuvent être prises régulièrement en prévention.

Casse-grippe, casse-tout
Voici un exemple de casse-grippe ou « casse-tout » à prendre au besoin au début d’une infection.

On mélange les plantes suivantes : échinacée, thym, hysope, lavande, soit séchées ou en concentré liquide (ajouter de l’ail !). On obtient ainsi un casse-grippe et un mélange immunitaire hors pair. La combinaison de leurs actions respectives offre un large champ d’action qui nous fortifie. On pourra prendre, à raison de 4 à 8 fois dans la journée, de 15 à 45 gouttes du mélange en concentré liquide ou bien, en infusion, 10 ml du mélange de plantes séchées pour 250 ml d’eau ; laisser infuser de 20 à 30 minutes.

Je vous souhaite de trouver votre point d’équilibre, de vous choisir et d’atteindre une bonne et belle santé. L’équilibre qui mène au bonheur intérieur et qui déborde vers l’extérieur. Quand on travaille à plusieurs niveaux simultanément, les chances de réussite sont multipliées.

NATACHA IMBEAULT
Maître herboriste et Hta (Herboriste thérapeute accréditée), Directrice de l’Herbothèque
www.herbotheque.com • Facebook :  Herbotheque

Par Natacha Imbeault

À lire aussi

Par Natacha Imbeault et le collectif Herbothèque