Apaiser les troubles gynécologiques grâce à la Technique Arvigo® de massage abdominal Maya

Gynécologie

Il est rare aujourd’hui de rencontrer des femmes qui ne souffrent pas de troubles gynécologiques. Menstruations douloureuses ou abondantes, migraines hormonales et irrégularités du cycle, par exemple, font partie de la réalité de nombreuses femmes. Bien que des solutions médicales soient disponibles pour soulager ces divers malaises, certaines femmes  aimeront aussi se tourner vers de l’aide naturelle complémentaire, notamment la Technique Arvigo® de massage abdominal Maya, une pratique à découvrir!

Malheureusement, beaucoup de femmes ont appris à composer avec les différents problèmes qu’elles vivent, sans trop oser s’exprimer sur le sujet et sans non plus chercher à comprendre le langage du corps féminin ainsi que les divers changements émotifs et corporels qui accompagnent le cycle menstruel. Cela pourrait être dû en partie au fait que de nombreux tabous et mythes du passé perdurent encore de nos jours dans l’inconscient collectif. Autrefois, par exemple, on croyait que les règles étaient « impures » ! Ça en dit long… Encore aujourd’hui, ces fausses croyances nous influencent à un certain niveau et ont pour effet d’éloigner les femmes encore plus de leurs racines féminines. Les médias ont aussi tendance à dépeindre les règles comme étant « gênantes ». Il n’est donc pas surprenant que bien des femmes portent en elles des perceptions négatives (conscientes ou inconscientes) face au féminin.

En niant leur corps et en étant peu ou mal informées, les femmes choisissent inconsciemment de taire la sagesse du corps au profit de solutions collectives, qui ne sont pas toujours adaptées à leur réalité et leurs besoins respectifs. Bien que l’accès à des solutions médicales pour traiter les problèmes gynécologiques soit une réelle innovation et que la décision de se tourner vers celles-ci relève d’un choix personnel, toutes les femmes bénéficieraient d’avoir d’abord accès à plus d’outils pour une meilleure connaissance de soi ainsi qu’à des solutions complémentaires pour soulager les troubles gynécologiques. Avec le temps et l’arrivée de la pilule contraceptive, nous avons fait des problèmes gynécologiques féminins une banalité, et tellement de femmes ne se comprennent plus, ni physiquement, ni émotionnellement.

La massothérapie pour se réapproprier son corps
La massothérapie est un puissant outil de connaissance de soi en plus d’être une solution intéressante à explorer pour les femmes qui souffrent de troubles gynécologiques. L’utérus, les ovaires et les hormones ont un langage que l’on peut apprendre à décoder quand on prend le temps d’écouter ce qui est là, sans jugement. Ainsi, en plaçant les mains sur l’abdomen, il est possible de prendre conscience d’abord de la présence de l’utérus et des organes autour et, pourquoi pas, de ressentir de la gratitude pour tout le travail qu’ils font tous les jours. Au fil des cycles, ou encore à l’intérieur même d’un cycle, beaucoup de changements physiologiques et émotifs se produisent. Apprendre le langage de son propre corps, accepter et en comprendre les fluctuations laisse place avec le temps à une conscience corporelle perdue avec le temps.

En s’offrant un massage abdominal quotidien, par exemple, les femmes peuvent tranquillement retrouver la sagesse féminine qu’elles portent en elles et reprendre en quelque sorte le pouvoir de leur propre santé gynécologique.

La technique Arvigo® de massage abdominal Maya pour soulager les troubles gynécologiques
La technique Arvigo® de massage abdominal Maya est une technique de massage traditionnelle qui s’intéresse beaucoup à la santé utérine. Ce type de massage aiderait à restaurer l’équilibre du corps (homéostasie) en favorisant le bon positionnement des organes pelviens et abdominaux. Une attention particulière est accordée à la position utérine ainsi qu’aux organes avoisinants (vessie, intestins). Ainsi, lorsque ces organes sont en position optimale, cela permettrait une meilleure circulation sanguine et lymphatique, le bon fonctionnement du système nerveux ainsi que la circulation du « Qi », l’énergie vitale du corps.

Concrètement, la méthode comprend le massage du bas de l’abdomen (zone pelvienne), du haut de l’abdomen (en particulier le diaphragme), du bas du dos, du sacrum, des fessiers, etc. La technique Arvigo® de massage abdominal Maya inclut également diverses manœuvres et mobilisations spécifiques visant la libération des fascias, la normalisation des ligaments utérins, l’activation de la circulation sanguine et lymphatique, et l’harmonisation des différentes structures du bassin. Ce type de massage s’inscrit aussi dans toute une philosophie et une tradition qui consacrent une place de choix au monde émotionnel et à la spiritualité. En plus du massage, des soins complémentaires sont souvent proposés (en clinique ou à la maison), comme le cataplasme d’huile de ricin, les bains de vapeur vaginaux, l’usage des plantes médicinales, la méditation, etc.

En règle générale, trois soins professionnels en moyenne sont nécessaires. Les séances sont habituellement planifiées entre la fin des règles et jusqu’à cinq jours avant les prochaines menstruations. Les suivis sont espacés en fonction de la condition présente. Au premier rendez-vous, le protocole d’automassage est enseigné par le ou la praticien(ne) qui vous suggérera, pour des résultats optimaux, de pratiquer l’automassage quotidiennement.

Les origines
La technique Arvigo® de massage abdominal Maya est une méthode traditionnelle venant d’Amérique Centrale. Cette méthode est transmise de génération en génération par les sages-femmes, guérisseurs et chamanes. La Dre Rosita Arvigo, une herboriste américaine et docteure en naprapathie, est celle qui a fait aujourd’hui connaître au plus grand nombre la méthode en créant des formations maintenant données un peu partout dans le monde. Elle a étudié près de 12 ans auprès du grand chaman du Belize, Don Elijio Panti, décédé en 1996 à l’âge de 103 ans. En plus d’utiliser ce type de massage particulier avec succès, Don Elijio Panti recueillait les plantes de la forêt tropicale pour en faire des remèdes et combinait donc le massage, l’usage des remèdes traditionnels, l’humour et la prière. Ses résultats étaient tout simplement époustouflants. La technique Arvigo® de massage abdominal Maya allie aujourd’hui science et savoirs ancestraux pour en faire une approche très intéressante afin d’apaiser principalement les problèmes de la sphère digestive et gynécologique.

Voici quelques maux de la sphère gynécologique pouvant être soulagés par la technique.
• Fibromes
• Kystes
• Endométriose
• Douleurs menstruelles ou ovulatoires
• Douleurs lors des relations sexuelles
• Migraines liées au cycle menstruel
• Syndrome prémenstruel (SPM)
• Déséquilibres hormonaux
• Douleurs du bas du dos
• Descente d’organes
• Saignements menstruels abondants ou en dehors des règles
• Sang brun au début ou à la fin des menstruations, caillots
• Libido faible

À ce jour, il existe un peu plus de 800 praticiens et praticiennes Arvigo® dans le monde. Il est possible de bénéficier de ce soin en effectuant une recherche via le site de l’Institut Arvigo®.
www.arvigotherapy.com


CATHERINE DROUIN
Naturopathe, spécialisée en fertilité et santé de la femme, elle est aussi praticienne Arvigo® et accompagnante à la naissance. Elle a étudié les plantes médicinales pour la femme et se passionne pour l’herboristerie. Sa mission est d’aider les femmes à faire confiance au plein potentiel de guérison qu’elles portent en elles grâce à une approche humaine et empathique.

Avertissements
- Le terme «femme» est employé ici pour simplifier la lecture du texte, mais toutes les personnes dont l’anatomie est féminine sont visées.

- La technique Arvigo® de massage abdominal Maya est également intéressante pour plusieurs problèmes de la sphère gynécologique masculine (ou personnes à anatomie masculine).

- Il est important de consulter un médecin lorsque vous éprouvez un malaise ou des symptômes inhabituels. La technique Arvigo® est considérée comme une approche complémentaire intéressante à explorer, et ce, conjointement à la prise en charge médicale en cas de doute. Le texte ne discrédite pas les méthodes médicales pour traiter les problèmes gynécologiques féminins. Il encourage plutôt à la prise en charge individuelle et se fonde sur l’importance de faire des choix éclairés en matière de santé gynécologique. 

- N’interrompez jamais un traitement médical ou pharmaceutique de manière non assistée d’un médecin ou autre professionnel de la santé. Le présent texte ne représente aucunement une incitation à interrompre de tels traitements

Par Catherine Drouin

À lire aussi

Par ­Dr ­Réjean ­Savoie, F.R.C.S.C et ­Gemma ­Aucoin-Gallant, ­Ph.D.