Pour en finir avec nos petits bobos, trouver le bon spécialiste

Boîte à outils

Chaque mois de janvier, après un temps des ­Fêtes riche en abus, nous proclamons haut et fort nos nouvelles résolutions : nous nous mettons au régime, nous nous inscrivons au gym, nous devenons véganes, nous disons « non » aux heures supplémentaires bénévoles… ­Puis, les semaines passent,les excuses s’enchaînent et les bonnes résolutions tombent. Lorsque notre animal de compagnie boude sa gâterie favorite, nous n’hésitons pas une minute à prendre ­rendez-vous chez le vétérinaire. Quand une lumière s’allume sur le tableau de bord du véhicule, nous courons au centre automobile le plus près. Au moment où une douleur dans le cou surgit subitement, là, c’est différent : la plupart optent pour la pensée magique : « Ça va partir tout seul ! » ­Pourtant, cet inconfort risque de durer bien plus longtemps. Pourquoi ne pas opter plutôt pour un coffre d’outils bien garni qui nous accompagnera tout au long de la nouvelle année ?

De quels bobos s’occupe le chiro ? ­Et un ostéo, lui, ça soulage quels maux ? ­La plupart des ­clients que nous rencontrons cognent à la porte d’un professionnel sans réellement savoir s’ils sont au bon endroit. Qui plus est, ­saviez-vous que la prévention a bien meilleur goût ? ­Vaut mieux prendre soin de vous au moment où tout va bien plutôt qu’en pleine crise de douleur aigüe ! ­Je vous présente ici quatre thérapies manuelles.


La chiropratique, décrite avec les bons mots de l’Ordre des chiropraticiens du ­Québec, est « une profession de la santé qui s’intéresse au diagnostic, au traitement et à la prévention des troubles neuromusculosquelettiques (NMS), ainsi qu’aux effets de ces troubles sur l’état de santé général de la personne »1. Un chiropraticien met l’accent sur les traitements manuels, dont les manipulations vertébrales et articulaires ainsi que les manières de travailler les tissus mous. L’approche des soins chiropratiques est thérapeutique mais aussi préventive. Elle a pour but de s’occuper des douleurs liées à un mauvais mouvement du rachis ou d’autres articulations, de la musculature et du système neurologique. De la naissance à l’âge adulte, tout le monde peut avoir recours à un traitement chiropratique.


L’ostéopathie est un traitement manuel dont le but est de restituer le rôle des structures et des systèmes du corps humain afin de maximaliser sa capacité d’autoréglage. Cette approche est basée sur des notions approfondies des sciences de la santé et des réactions propres à l’équilibre du corps humain. L’ostéopathe maîtrise un toucher délicat et net ainsi qu’une analyse complète et globale. Il peut ainsi chercher la raison des dysfonctions neuromusculosquelettiques, viscérales et crâniennes. Chaque traitement ostéopathique est spécifique à la condition de chacun.


La massothérapie est « une forme de thérapie naturelle regroupant une multitude de techniques différentes. Elle se veut la version moderne et structurée de la thérapie par le toucher qui a toujours été pratiquée à travers le monde. Ce type de soin convient à presque toutes les clientèles, quel que soit l’âge ou la condition physique générale des personnes, et se pratique dans un cadre professionnel et déontologique. »2 ­Le champ d’action du massothérapeute est de diminuer les raideurs musculaires et également de limiter les effets néfastes du stress sur le corps. Certaines méthodes nécessitent de l’huile et d’autres non. Lorsqu’un client se dirige vers un spa plutôt qu’un cabinet privé, il peut aussi avoir recours à des enveloppements corporels et à d’autres soins aux vertus plus « esthétiques ». Il est donc important de valider la formation du professionnel. Le massage de relaxation calmera le système nerveux en plus de diminuer les effets néfastes de l’anxiété de la vie quotidienne, alors qu’un soin thérapeutique sera recommandé pour soulager et diminuer les inconforts musculaires ou articulaires.


La physiothérapie est une approche dont la mission est de vous permettre de retrouver vos fonctions physiques maximales pour pouvoir être apte à vaquer à vos tâches quotidiennes, effectuer un travail, vous amuser dans des loisirs et des activités sportives. Le physiothérapeute prend en compte votre condition et aussi votre ­capacité de récupération à la suite d’une ­blessure ­et­/ou d’un accident. Le retour à votre ­autonomie est au cœur de sa priorité. Maux de dos, entorses de toutes sortes, étourdissements, problématiques reliées au développement de l’enfant et, pour les physiothérapeutes formés en thérapie périnéale et pelvienne, incontinence et douleurs sexuelles font aussi partie des problématiques traitables. Les techniques manuelles, les exercices physiques, l’utilisation d’appareils de type ultrasons, l’application de glace et de chaleur font partie des outils qu’utilisent souvent ces professionnels.
Il est important de comprendre que l’avis du médecin, en cas de douleur, peut être nécessaire afin de savoir où se diriger. Il faut aussi noter que, pour tous les professionnels, un code de déontologie encadre leur profession. Ce document est accessible au public sur les sites web des associations et ordres professionnels.


Ce qui est primordial de retenir est simple : tous les professionnels ont le même but, c’­est-à-dire de vous offrir un service de qualité pour améliorer votre condition physique. Il est aussi nécessaire de garder en mémoire que la prévention a souvent meilleur goût ! N’attendez pas d’avoir du mal à attacher vos souliers. Consulter, même quand ça va bien, nous permet de rester actif et bien dans notre corps. Ah oui ! ­Aussi, lorsque les ‘’bobos’’ sont d’ordre psychologique, l’aide est essentielle !


Bon début d’année !

VALÉRIE FONTAINE
Massothérapeute spécialisée et orthothérapeute
Diplômée depuis 2004 en plus d’être formée pour offrir des soins adaptés aux femmes enceintes et bébés, elle est également massothérapeute spécialisée ­MEBP (massage pour enfants à besoins particuliers. Technique ­MEBP - ­Marque déposée de ­Mélissa ­Boulanger. Tous droits réservés.). Propriétaire de ­VÄXA centre ressources, une clinique multidisciplinaire pour les familles, elle a votre ­bien-être à cœur !
www.centrevaxa.ca valerie@centrevaxa.ca
Facebook : centrevaxa

*Note : ­Plusieurs autres professions peuvent également vous aider. Toutefois, dans l’article ­ci-dessus, les services énumérés sont ceux présents dans la plupart des cliniques santé.
*Références :
1. ­Source provenant du site officiel de l’Ordre des chiropraticiens du ­Québec
https://www.ordredeschiropraticiens.ca/fr/­la-profession-chiropratique/­quest-ce-­que-la-chiropratique/
2. ­Source provenant du site officiel du ­Réseau des massothérapeutes professionnels du ­Québec
https://rmpq.ca/­ressources-et-­formation-des-therapeutes/­disciplines-reconnues/massotherapie/

Par Valérie Fontaine

À lire aussi

Par Natacha Imbeault et le collectif Herbothèque