Une vision pour votre maison

Désencombrement

Faire le tri, le ménage, se débarrasser de ce qui encombre notre tête et notre espace, c’est bien. Mais vaut mieux avoir un plan pour éviter de devoir recommencer sans cesse !

Je suis une personne qui aime voyager. Je suis allée à plusieurs reprises en Nouvelle-Zélande, pays de mon conjoint, et j’ai trotté avec mon sac à dos plusieurs fois au fil des ans. Quand je pars, j’ai un processus. Première question : est-ce que je veux des vacances ou un voyage ? J’ai omis de faire la nuance une fois, et disons que mon expérience a été tout un fiasco ! Ensuite, je choisis ma destination, puis les thèmes qui m’intéressent. Je me fais une liste des vêtements, paperasse et matériel dont j’ai besoin. Plus j’approche de la date, plus mes actions se précisent et sont concrètes.

C’est la même chose avec une maison. J’aime bien voir notre logement comme une entité qui vit, qui répond à nos besoins selon le temps qu’on lui accorde. Notre maison évolue au même rythme que nous : elle peut nous soutenir dans nos projets, notre besoin d’espace, de repos, etc. comme elle peut se replier sur elle-même et nous faire sentir de même. Notre maison nous rend l’attention qu’on lui donne, d'où l’importance de lui créer une vision.

Le concept d’une vision
Quand j’ai acheté mon premier condo, il était sur plan. J’ai eu en masse le temps de penser à mon petit loft : il a été un plan pendant plus d’un an ! J’ai appliqué mon processus de voyage à mon futur condo : quels sont mes besoins ? À cette époque, j’étais célibataire, je faisais tous mes déplacements à vélo et je voulais absolument rester à Montréal. Résultat : j’ai trouvé un petit condo sans chambre fermée (concession à faire) et qui était à 15 minutes de mon travail à vélo et à un prix acceptable.

Pendant un an, j’avais le plan affiché sur le mur et je pensais à la façon dont je pourrais optimiser mon espace. Tout ça a mijoté dans ma tête, et tranquillement, je me suis créé une vision de mon condo. Il allait devenir un lieu pour me déposer et m’aider à me désencombrer. J’avais besoin d’espace, de légèreté et de lumière, autant dans ma vie que dans mon logement !

Mon écran d’ordinateur allait devenir ma télé. J’ai sacrifié l’espace de ma sécheuse pour me créer un garde-robe. C’était une période où j’ai appris plus que jamais à faire des choix, ce qui s’est transposé autant dans ma vie que dans mon logement. Sans vision, j’aurais posé des tablettes partout pour y placer mes choses et j’aurais continué à vivre avec mon "trop-plein".

Une vision est un rêve ou une ambition que nous avons initialement et que nous fragmentons en actions concrètes pour y arriver. C’est le moment de voir grand et de connecter avec nos désirs les plus profonds ! S’il y a un manque de vision, comme dans tout projet, il peut être facile de poser des actions, mais celles-ci manqueront de sens à moyen et à long termes.

Prenons l’exemple de rénovation. Vous voulez agrandir votre cuisine, mais pour cela, il faudra sacrifier un espace du garage. Vous pouvez défoncer un mur, mais comment le reconstruire ? Qu’-est-ce qui va arriver avec les objets du garage ? Pourquoi voulez-vous agrandir la cuisine a priori ? Est-ce que les rénovations se déroulent en même temps qu’un gros projet au travail, alourdissant votre horaire et votre charge mentale ?

Une vision pour votre maison
Je reviens à créer une vision pour votre maison. À quoi est-ce que ça ressemble ? À vrai dire, c’est très personnel. Quand j’aide les mamans à désencombrer, je leur fais imaginer leur maison de rêve. Au fil des mots, souvent la vision se précise, et c’est toujours possible de la laisser mijoter pour l’ajuster.

Ensuite, je leur demande de faire un parallèle avec leur maison actuelle. Pourquoi ont-elles choisi ce logement initialement ?

Il y a souvent plusieurs points positifs oubliés en cours de route... C’est bon de les rappeler ! Y a-t-il des éléments qui répondent à leur vision de rêve dès maintenant ? Puis viennent les besoins. Quels sont-ils ? Y en -a-t-il des prioritaires ? Une personne qui veut écrire et apprendre de la musique pourrait bénéficier d’une seule pièce par exemple.

À l’inverse, si deux personnes travaillent de la maison et que l’une doit être dans le silence pendant que l’autre est constamment en réunion, il faudra prévoir deux espaces bien distincts pour garder l’harmonie.

Je vous suggère fortement de faire un tri en profondeur pour vous donner de l’espace. Quand nous nous libérons du superflu et du chaos, la magie opère.

Avoir une vision, aussi imparfaite soit-elle, vous permettra de faire un check in avec vos besoins. Au fil des actions, vous pourrez concrétiser votre vision, autant celle de votre vie que celle de votre environnement qui vous entoure au quotidien !

_________________________________

Dans l'ordre

• Triez vos objets pour gagner en espace et en clarté.
• Rédigez un premier jet de votre maison et de votre vie de rêve. Je suggère de le faire pour au moins les cinq prochaines années.
• Ciblez vos besoins dans toutes les sphères de votre vie.
• Faites des parallèles entre votre vision et ce que vous avez dès maintenant.
• Quelles actions à court terme, aussi petites soient-elles, peuvent vous amener vers votre maison de rêve ?
• Quelles actions pouvez-vous prévoir à moyen et à long termes ?

ARSÈNE TALBOT
Alias La Maman Mini - Elle aide les mamans à désencombrer pour regagner leur espace et leur bien-être. Maman de son p'tit dragon Eli, sa chienne Coco, sa chatte Miss Watson et de son ange Adèle, elle a créé la méthode de tri ROSE et le programme Devenez une Aventurière du tri.

www.lamamanmini.com • Facebook : LaMamanMini • Instagram : lamamanmini

Par Arsène Talbot

À lire aussi

Par Natacha Imbeault et le collectif Herbothèque