Le renouveau, le pouvoir de commencer

J’ai toujours aimé l’automne. ­Au-delà de la nature et de ses couleurs, j’y ai toujours trouvé le sens d’une nouvelle année, un nouveau départ, un renouveau. Vous me direz ­peut-être que, pour vous, l’automne, c’est la fin puisque les feuilles tombent et la nature s’éteint… et pourtant!

Personnellement, j’y vois un processus de renaissance. Un état régénératif pour laisser place à quelque chose de nouveau, une nouvelle place à la vie pour que celle-ci puisse s’épanouir. L’automne est pour moi une saison propice à la réalisation de multiples projets tant personnels que professionnels et se laisser inspirer par une nature colorée démontrant la diversité et le ressourcement. Que la vie est belle lorsque nous décidons d’ouvrir les yeux de notre cœur à ce qui illumine nos yeux, au lieu de se focaliser sur les nuages qui peuvent couvrir les rayons de nos esprits!

Je vous parle ici de l’automne du cœur et de l’âme et bien au-delà… L’automne n’est pas une fin, mais bien une continuité de la nature, de notre nature. Celle-ci se régénère, et ce, peu importe les épreuves auxquelles elle a dû faire face. L'automne m’a souvent inspiré dans mes idées et réflexions, au travers des épreuves. Notre temps de vie est continuité et il n’est composé que d’un seul début et d’une seule fin. Chaque épreuve vécue montre notre nature et nous permet d’apprendre et de mieux résister à chacune des saisons, nos saisons, nos étapes de vie.

Je vous écris en ce numéro d’automne, donc c’est approprié. Mais peu importe à quel moment vous faites la lecture de ces mots, vous pouvez décider de votre automne, que ce soit en lien avec des émotions toxiques vécues ou en prévision d’un retour à la forme et à la santé. C’est le moment d’entamer un projet que vous désirez réaliser pour nourrir votre esprit d’idées positives. L’important, c’est d’aller de l’avant en -utilisant les tempêtes, les pluies et les tornades de votre existence pour mieux accueillir la vie ; ce momentum, le facteur temps terrestre que nous laissons trop souvent filer sans trop conscientiser sa valeur.

La prise de conscience du temps qui passe nous amène à réaliser que nos prises de position, dans notre propre vie, les choix que nous faisons et les décisions du passé, sont nécessaires pour l’avenir.

Il y aura toujours des nuages et des orages, des gens qui ne croient pas en vous, des jaloux, des personnes qui vous décevront. Comme cela a été mentionné par le passé et dans de -nombreux écrits de mes pairs : « Les attentes rendent malheureux. » Ces attentes vous appartiennent. Parfois, la météo prédira quelque chose, et finalement, vous obtiendrez tout le contraire de la part du ciel. En développant consciemment votre estime personnelle, vous deviendrez plus fort dans l’ensemble des sphères de votre vie. Accueillir ce qui est, tel que cela se présente, c’est de prendre en votre cœur les gens qui vous aiment et leur faire partager votre temps de vie, pardonner à ceux qui peuvent vous envier, vous décourager, vous intoxiquer. Ne cessez jamais de nourrir les rayons de soleil dans votre cœur puisque, peu importe les saisons, la lumière se retrouve toujours au-dessus des nuages.

L’automne, c’est maintenant, et ce, peu importe le temps. Votre processus de changement, il commence lorsque vous le décidez. Trop de gens disent qu’il n’est pas possible de changer, c’est tout faux ! Je vous confirme que c’est possible, si nous le décidons avec détermination. Nous avons ce pouvoir de créer les changements. Souvent, on me demande : « Quel moment est le meilleur temps pour commencer? » Ma réponse reste toujours la même. En tout temps. Dès maintenant.

Ceux qui me suivent et me lisent régulièrement connaissent cette phrase que je me suis écrite un matin : « J’ai le pouvoir de mes gestes, le pouvoir de mes actions… mais je ne contrôle rien ni personne. » Cette phrase d’autoresponsabilisation vous vient à l’esprit lorsque vous êtes fatigué de souffrir dans votre vie et que vous réalisez que vous n’appartenez à personne, que vous êtes responsable de votre chemin, votre direction, vos choix, vos saisons. C’est une manière différente de dire « Lève-toi et marche ».

Nous sommes doté de forces exceptionnelles, et il n’en tient qu’à nous de prendre la décision de créer nos automnes, nos moments de régénérescence et de prise de « conscience consciente » que rien ne puisse nous limiter sauf nos propres pensées, les limitations que nous positionnons nous-même.

À la lecture de ces mots, si vous le désirez, aujourd’hui, dès maintenant, vous avez le pouvoir de créer des changements et de mettre de l’avant une vie qui vous fera sourire, vous rendra heureux et vous permettra de goûter à votre temps de vie, cette richesse si précieuse. Votre santé, de cœur, de corps et d’esprit changera de saison. Parfois, il faut perdre quelques feuilles pour laisser place aux bourgeons. Il suffit de ces feuilles au sol pour composter la terre et lui donner une richesse nutritive afin de faire grandir les arbres et la nature environnante. Notre vie dans sa globalité est un jardin, une forêt composée d’énergie et de possibilités, tant que nous nous permettons de vivre les saisons et d’accueillir les changements qui se présentent à nous !

J’ai toujours aimé l’automne... C’est un moment de régénérescence, de renouveau pour faire place à la vie, notre vie.

Dominique Paradis
Entraîneur privé, naturopahe, phytothérapeute et coach de vie.
www.dominiqueparadis.com  • info@dominiqueparadis.com
Facebook: coachdominiqueparadis  • Instagram: coachparadis

Dominique Paradis

À lire aussi