Nos seins, nos rivières de féminité

Extrait inédit du nouveau livre de Krystine St-Laurent

À la fin de la journée ou en revenant du travail, laquelle de nous ne ressent pas littéralement une jouissance en catapultant à l’autre bout de la pièce notre soutien-gorge, aussi sexy qu’il puisse être ! Et que dire du soupir de soulagement accompagnant notre pensée : « ENFIN ! »

La mode féminine, doit-on le souligner, a été majoritairement dessinée par des hommes et n’a pas toujours été sympathique pour la santé des seins ou tout simplement pour celle des femmes. Pensons aux fameux corsets qui brimaient la respiration, mais qui mettaient la poitrine des femmes en valeur dans les robes d’antan. Ils étaient parfois si serrés que les femmes en manque d’oxygène s’évanouissaient. Mais leur poitrine, elle, était saillante à souhait!

Plus près de nous, est-ce qu’il resterait maintenant des relents de cette époque? Soutiens-gorges qui remontent la poitrine presque jusqu’aux amygdales, cerceaux de métal dans les bonnets pour la soutenir : nos seins passent une grande partie de leurs journées, cachés, remontés ou écrasés. Le but de cet article est justement de remettre nos seins et leurs soins en priorité dans le radar collectif féminin!

Depuis la nuit des temps, la poitrine féminine est associée à la féminité, à l’intimité, à l’amour, à la fertilité et à la sensualité. Elle représente aussi, selon plusieurs références ancestrales et contemporaines, l’amour maternel. Ce besoin universel d’être nourri, sécurisé et aimé. En tant que femmes, nous avons le privilège de la porter.

Les seins symbolisent notre désir de nous sentir belles et désirables, jouant sur l’estime et la confiance en soi. Lorsque nous parlons de notre poitrine, cela touche plusieurs aspects : physique, psychologique, sexuel et énergétique.

Nous prenons rarement le temps d’apprécier nos seins, de réfléchir à quel point ils sont précieux et au fait que leurs changements, au cours de notre vie et de nos cycles, sont une source inestimable d’informations, entre autres, sur des émotions que nous vivons et dont nous devons nous occuper. À ce titre, prendre soin de nos seins, c’est prendre soin de notre équilibre cœur-corps-esprit. Nos seins sont nos rivières, le centre de notre terre de féminité. Ils nécessitent une grande dose d’amour. Mis à profit lors des rapports intimes, mais trop souvent mis de côté durant les périodes de célibat, nos seins tombent trop souvent dans l’oubli.

Lorsque l’on parle du massage des seins, non seulement il s’agit d’un geste d’amour envers soi, mais aussi d’une pratique qui permet le relâchement de l’ocytocine, qualifiée d’hormone du bonheur et du bien-être. Le massage des seins aide à tonifier la peau, à activer la circulation, à soulager les tensions, à favoriser l’élimination des déchets par le système lymphatique.

Alors que les perturbateurs endocriniens ont tendance à s’accumuler d’emblée dans les cellules adipeuses (gras), l’action de masser et d’activer la circulation vient soutenir l’élimination de ces déchets qui, autrement, stagneraient. Nous masser régulièrement nous fait découvrir et connaître notre poitrine ; cela nous permet de nous connecter avec elle. Il est alors plus facile d’observer des changements, s’il y a lieu.

La liste des bienfaits pourrait être beaucoup plus longue, mais ce qui est important à retenir, c’est que ces derniers ne sont pas uniquement physiologiques : ils apportent aussi du bonheur dans le cœur.

Je vous propose une recette douce pour vous créer un moment de douceur ainsi qu’un choix de trois rituels pour prendre soin de votre poitrine. Résultat souhaité : une connexion avec notre féminité et avec notre profondeur de cœur, une hydratation de la peau des seins, un mouvement favorisant la régénérescence et une bonne dose d’ocytocine (hormone du bonheur)!

3 façons de pratiquer l’automassage des seins en toute simplicité
• Le matin, au réveil, avec une huile douce : le matin est le moment où il est important de déposer nos intentions. Personnellement, je me laisse du temps pour ouvrir les yeux et pour déposer mon intention concernant ma gratitude d’être en vie, encore une fois. C’est aussi un moment où le massage de la poitrine peut être fait avec douceur et intention.

• Cinq minutes d’amour, sans huile : lorsque vous enlevez votre soutien-gorge, prenez le temps d’activer la circulation sous les seins et sous les aisselles. Massez au pourtour et activez l’ensemble de l’œuvre!

• Rituel du samedi à l’huile chaude : un massage à l’huile chaude est absolument divin. Si vous n’avez jamais essayé, c’est le moment ou jamais de le faire. Bien sûr, tant qu’à réchauffer de l’huile en douceur, autant masser le reste du corps ou mettre son attention sur le ventre, les pieds et, bien sûr, la poitrine. Déposez le contenant de verre dans un -bain-marie et chauffer doucement l’huile environ 10 minutes. Vérifiez la température de l’huile avant l’application pour éviter de brûler la peau.

Préparation du rituel
Choisir une huile neutre comme l’huile de tournesol ou une huile infusée de plantes pour apaiser Vata ou activer Kapha. Vous pouvez aussi, pour l’occasion, créer votre propre huile (voir à la page précédente).

1. S’installer dans un endroit calme, allumer une bougie et faire jouer de la musique douce.

2. Faire un cycle de 4 inspirations/expirations. Déposer son intention de se connecter avec ce qui est, avec amour et douceur au cœur.

3. Mettre une petite quantité d’huile dans la main droite. Avec 3 doigts, trouver le creux -au-dessus de la clavicule gauche. Étirer légèrement la peau en la caressant des épaules vers le cou. Répéter ce geste de 5 à 10 fois (ou plus si désiré).

4. Placer les doigts bien à plat sous l’aisselle gauche et étirer la peau de 5 à 10 fois vers le sein. Encore une fois, si l’on sent un peu de congestion, on peut faire ce geste aussi longtemps qu’on en ressent le besoin.

5. Masser maintenant le sein gauche en faisant de petits cercles au-dessus du sein et au-dessous du sein. Répéter chaque trajet plusieurs fois.

6. Changer de main et masser le côté droit de la poitrine en reprenant les étapes 3 à 5.

7. Profiter de ce moment de connexion avec sa féminité. Plus on se donne le droit de le faire, plus le processus sera agréable et nourrissant.

Extrait du nouveau livre Féminité et Ayurveda, publié aux Éditions de l’Homme en septembre 2021.

Krystine St-Laurent
Krystine cumule près de 30 ans d'expérience en soins infirmiers et en recherche clinique. Formée à l'international en Ayurveda, aromathérapie, phytothérapie et méditation, elle propose une approche holistique simple et complète qui tient compte de nos besoins quotidiens afin de générer – et de maintenir – un sain équilibre coeur-corps-esprit.

Pour découvrir les huiles ­INSPIRATA, ­dirigez-vous sur la boutique en ligne www.inspiratanature.com. Vous pourrez également faire un quiz pour connaître quel produit serait le mieux adapté pour vos besoins du moment.
www.inspiratanature.com
Facebook: inspiratanature et krystine.stlaurentInstagram: krystine_st_laurent

Krystine St-Laurent

À lire aussi

Par Dominique Paradis