Routine beauté pour peaux capricieuses

beauté

Prendre soin d’un épiderme sensible peut être tout un défi. Avec les journées froides de l’hiver, l’air sec dans les maisons et les activités hivernales à l’extérieur, votre peau peut fortement réagir à cette belle saison. Afin de ne pas être prise au dépourvu, il est important d’agir dès que vous constatez un manque d’hydratation, de la sécheresse, de la sensibilité ou des rougeurs. Être à l’écoute de votre peau vous évitera bien des soucis.

Mieux vaut prévenir que guérir !
Le point de départ est de faire un bon ménage dans vos produits de beauté. Puisque les peaux capricieuses le sont particulièrement l’hiver, il est possible de poser des gestes de prévention en choisissant pour le visage des soins sans parfum et surtout sans huiles essentielles. Certaines personnes ont tendance à faire aveuglément confiance à ces huiles puisqu’elles sont naturelles, mais il faut savoir qu’elles peuvent contenir une ou plusieurs substances allergènes. Sans le savoir, vous utilisez peut-être des soins qui ne sont pas adaptés à votre peau, causant irritations et rougeurs. Évitez également les produits qui contiennent des ingrédients irritants comme l’alcool, le rétinol et les acides de fruits (AHA). La douceur est le mot d’ordre surtout concernant le visage.

Routine beauté simplifiée
Trois étapes suffisent pour assurer à votre peau le meilleur soin possible.

Dans un premier temps, NETTOYER le visage en utilisant un nettoyant doux, avec ou sans rinçage. Certaines peaux très sensibles ne tolèrent pas l’eau du robinet, car elles réagissent au calcaire qu’elle contient. Dans ce cas, je vous recommande, dès le réveil, de vous nettoyer le visage avec une rondelle de coton imbibée d’une noisette de nettoyant sans rinçage. Ce petit changement peut diminuer grandement votre sensibilité cutanée.

Dans un deuxième temps, TRAITER les différents états de la peau (manque d’hydratation, sécheresse, sensibilité et rougeurs) avec des soins cosmétiques traitants, comme des concentrés et sérums spécifiques. Ces soins ciblés sont parfaits pour personnaliser votre rituel en fonction des besoins de votre peau ou pour des cures beauté intensives de 21 jours.

Dans un dernier temps, bien HYDRATER/SCELLER l’épiderme avec une crème adaptée aux peaux sensibles ou réactives. Matin et soir, appliquez-en une bonne couche pour protéger votre épiderme des agressions extérieures et des pertes en eau.

Pour retrouver l’équilibre « yin yang » de la peau, mon ingrédient chouchou est la Centella Asiatica, une plante médicinale asiatique. Saviez-vous, que selon une légende ancestrale, les tigres se roulaient dans la Centella Asiatica pour panser leurs blessures ? D’où son surnom « herbe du tigre ». Imaginez les bienfaits sur votre épiderme. Cet actif est parfait pour les peaux réactives sujettes aux rougeurs, à la couperose ou à la rosacée. À découvrir absolument !

La vigilance est de mise
Il ne faut pas hésiter à moduler l’emploi de vos différents produits. Malgré des réactions cutanées, les utilisatrices persistent à suivre les indications sur les étiquettes au lieu d’être à l’écoute de leur peau. Vous devriez plutôt diminuer ou cesser l’utilisation du produit en question. Vous pourrez tenter graduellement de l’appliquer à nouveau quand votre épiderme sera apaisé. Évitez d’introduire plusieurs nouveaux soins en même temps. Privilégiez un produit à la fois, par exemple pendant un ou deux jours.

Pour mieux connaître votre peau, je vous encourage à noter dans un carnet de beauté les facteurs internes (hérédité, boissons chaudes ou alcoolisées, mets épicés, stress, caféine, bouffées de chaleur, médicaments, etc.) et les facteurs externes (froid, soleil, chauffage, vent, ingrédients irritants, parfums, huiles essentielles, eau du robinet, etc.) qui augmentent votre sensibilité cutanée et vos rougeurs.

ATTENTION À l’INFLAMM’AGING
Je constate que les femmes sont davantage préoccupées par les signes du vieillissement cutané (ridules, rides, perte de fermeté) que par les problèmes de sensibilité. Sachant que cette problématique non traitée peut causer de l’inflamm’aging, soit un vieillissement prématuré de la peau par l’inflammation, il est donc important d’agir rapidement lorsque vous constatez des irritations ou des rougeurs. Si celles-ci s’amplifient, il ne faut pas tarder à consulter un professionnel de la santé. L’objectif étant de prévenir une dégradation des états de la peau vers de la couperose prononcée (petits vaisseaux sanguins éclatés, visibles sur les joues, les ailes du nez et le menton) ou de la rosacée (bosses, boutons rouges et chaleurs persistantes).

NAMASTÉ !

Karine Joncas
Créatrice de soins et présidente de Karine Joncas Cosmétiques
www.karinejoncas.caFacebook : karinejoncascanadaInstagram : karinejoncascosmetiques

Par Karine Joncas

À lire aussi