Apprendre à respirer pour commencer la journée du bon pied!

respiration

Nous tenons trop souvent pour acquis la respiration, automatique telle une vague continuelle et omniprésente. L’avons-nous négligée ? Certainement, d’où l’importance de prendre conscience de son rôle dans notre vie.

Les yogis ont développé un système du souffle qui s’appelle le pranayama (prana : énergie vitale, et yama : maîtrise). Ce système permet de devenir attentif au souffle qui entre et qui sort du corps, car avec conscience, l’air devient prana ! Vous l’avez probablement remarqué, notre respiration est influencée par ce qu’on vit, par nos émotions. Les exercices de pranayama nous permettent donc de réguler et d’harmoniser notre énergie vitale. Découvrons ensemble quelques exercices.

Nadi Shodhana
Comme son nom l’indique, le nadi Shodhana permet d’harmoniser les deux principaux nadis ou méridiens, Ida et Pingala (solaire et lunaire), qui terminent leurs courses avec les narines droite et gauche. Cette respiration calme le système nerveux, le stress, les maux de tête, en plus de nous permettre d’acquérir une plus grande attention et une meilleure capacité pulmonaire.

Voici la technique.
1. Pincez la narine gauche avec le pouce et inspirez 5 secondes par la narine droite.
2. Fermez la narine droite avec l’annulaire et expirez 5 secondes par la narine gauche.
3. Inspirez avec la narine gauche 5 secondes, l’annulaire pinçant toujours la narine droite.
4. Pincez avec le pouce la narine gauche et expirez 5 secondes par la narine droite
5. Voici un cycle de fait. Vous pouvez effectuer de 5 à 10 cycles pour plus d’efficacité.

Il existe plusieurs variations de cette respiration, avec pause ou sans pause, le nombre de secondes peut aussi varier selon l’inspiration et l’expiration. Plus l’expiration sera longue, plus grande sera la détente ! À vous de tester ce qui fonctionne pour vous, et en cas de doute, consultez un professeur de yoga qualifié.

Bhramari
Respiration traditionnelle dans le yoga, son nom symbolise le bourdonnement de l’abeille. Cet exercice permet de façon sécuritaire et efficace de calmer l’agitation mentale, d’acquérir plus de concentration, tout en réduisant le stress.
1. Fermez les oreilles à l’aide des pouces, déposez le majeur et l’annulaire sur les paupières, l’auriculaire sur les joues, et vous verrez, l’index se placera naturellement sur le front.
2. Émettez un léger bourdonnement et amenez votre attention sur le 3e œil.
3. Faites 10 respirations.

La cohérence cardiaque
Plus récente, cette respiration thérapeutique, créée dans les années 1990 en Californie par l’institut HeartMath, a été popularisée par le neuroscientifique Dr David Servan-Schreiber, en France et au Québec. Cette respiration permet de réguler le système nerveux, de réduire le stress et d’augmenter le système immunitaire. Elle est très simple et très efficace : 
1. Asseyez-vous, la colonne droite, jambes décroisées.
2. Inspirez 5 secondes, expirez 5 secondes, il n’y a pas de pause.
3. Continuez pendant 5 minutes.

La respiration de Wim Hof
Cet incroyable être humain a repoussé les limites du corps en développant sa propre technique de respiration, et il est surtout connu pour sa grande tolérance au froid. La technique est assez simple et très efficace pour augmenter l’énergie vitale et permettre au corps de devenir plus alcalin et stimuler le système immunitaire. Voici en quelques lignes la technique, mais il est IMPORTANT d’aller vérifier auprès de spécialistes ou, du moins, d’aller visionner les vidéos de Wim Hof.
1. Inspirez profondément par la bouche, les lèvres sont légèrement en forme de U.
2. Laissez l’expiration sortir sans pousser.
3. Il y a un certain rythme à obtenir pour 30 répétitions, et vous allez sentir beaucoup d’énergie s’emmagasiner.

Le souffle est un puissant outil si on en prend conscience. Il apporte des répercussions tangibles dans nos vies, comme plus de vitalité et une meilleure gestion du stress.

Aujourd’hui, prenez le temps de respirer !

Andréanne Laframboise
www.ayurnaada.com

Par Andréanne Laframboise

À lire aussi

Par Natacha Imbeault et le collectif Herbothèque
Par ­Les ­Mauvais ­Herbes