Cultiver le prendre soin

Le ­Monastère des ­Augustines

Prendre du temps pour soi peut sembler difficile mais il est important de le faire car ces moments apportent de nombreux bienfaits. Non seulement ils améliorent notre bien-être mais aussi nos relations avec notre entourage. Si vous cherchez un endroit pour vous déposer, vous détendre, vous libérer l’esprit ou pour ramener le calme en vous, le Monastère des Augustines est l’endroit tout désigné.

Par Valérie Guibbaud

ME112

La petite histoire
Le Monastère des Augustines, installé dans le Vieux-Québec, est un lieu de repos, de ressourcement et de mieux-être depuis près de 400 ans. Au cœur de cette présence historique, la notion essentielle du prendre soin. Éprouvés par deux années de pandémie, bien des gens ressentent le besoin de prendre un temps d’arrêt afin de se refaire une santé, corps et âme. Séjourner en ces lieux porteurs d’histoire appelle au recueillement et à la quête de sens.

Nouveauté : Manger avec tous ses sens
Le Monastère des Augustines a complètement revu le concept de son restaurant santé, le Vivoir, qui intègre maintenant des espaces détente pour privilégier l’alimentation consciente. Si vous ne l’avez jamais pratiquée, sachez que l’alimentation consciente est liée à la façon de manger : manger en fonction de sa véritable satiété, en suivant les signes de la faim, manger lentement, sans culpabilité, manger sans se méfier, contempler, savourer et, pourquoi pas, manger en silence. Ces pratiques et leurs bienfaits sur la santé sont maintenant reconnus à travers la planète. De plus, le chef, Christophe Perny, priorise les produits locaux, de saison et biologiques. Ce dernier collabore d’ailleurs avec des coopératives et producteurs d’ici pour choisir ses menus, qui varient en fonction des disponibilités du moment.

ME112

Cette nouveauté résonne en toute cohérence avec l’ensemble des services et de la mission de l’organisme, qui se situe tout juste à côté de l’Hôtel-Dieu de Québec, près de la rue Saint-Jean. Il est bon de se rappeler que les Augustines soignaient avec des herbes et des aliments.

Invitation à ralentir
L’esprit des lieux imposent un rythme différent, soutenu par une variété de soins (massothérapie, santé globale) et d’activités comme le Yoga, le Tai Chi ou la méditation. À essayer ? Le massage signature. Ce soin, d’une durée de 90 minutes, débute par un rituel de purification des pieds (cela peut sembler déstabilisant au départ mais si vous faites preuve d’ouverture, vous serez transporté rapidement au cœur d’un voyage unique). Une symphonie d’huiles et d’extraits de plantes est utilisée pour permettre à votre corps et votre être de vous détendre rapidement tout en étant bercé par une musique monastique. Une expérience à s’offrir pour se retrouver. D’ailleurs, sachez que vous n’aurez d’autre choix que de déconnecter puisque les chambres ne comportent pas d’appareil électronique. Les déjeuners se prennent d’ailleurs en silence afin de permettre à tous de se déposer et d’entamer la journée en toute sérénité. Un luxe dans notre monde moderne.

ME112

Une entreprise d’économie sociale
Sachez qu’en logeant au Monastère, vous participerez à sa mission, à savoir prendre soin de ceux qui prennent soin. Les surplus amassés par l’entreprise permettent l’accueil des proches aidants, des soignants et des travailleurs essentiels.

Pour en connaître davantage, consultez le : www.monastere.ca

Par Le ­Monastère des ­Augustines

À lire aussi